Johann (Débriefeur Gold FM) : « Très mauvais choix déjà et très mauvais signe envoyé aux supporters parce que lorsqu’on reprend un club on doit au moins mettre les supporters en confiance »

Dans Les Débriefeurs sur Gold FM, Julien est revenu avec Johann sur les choix qui ont été faits cette saison, notamment de Vladimir Petkovic comme entraîneur des Girondins.

 

« Déjà quand on a annoncé le nom de Vladimir Petkovic je te cache pas que je ne le connaissait qu’à travers l’équipe de Suisse parce qu’il venait de battre la France mais hormis ça, je ne connaissais pas la bonhomme. En se renseignant un peu dessus, c’est un sélectionneur plus qu’un entraîneur, ça faisait longtemps qu’il n’avais pas eu de club. Ne parlant pas français, ne connaissant pas la Ligue 1 donc déjà ces ingrédients là m’avaient mis en alerte en me disant qu’on reconstruit un projet, c’est au dernier moment, il arrive en manquant les 3/4 de la préparation estivale. L’effectif ce n’est pas lui qui le choisit et il arrive comme ça. Je me suis dit que ça sentait le souffre et ça a été le cas. Très mauvais choix déjà et très mauvais signe envoyé aux supporters parce que lorsqu’on reprend un club on doit au moins mettre les supporters en confiance et je faisais parti de ceux qui ne l’étaient pas. Cela s’est malheureusement confirmé. Il a fait, ou plutôt il n’a pas fait grand chose à Bordeaux mais par contre il est resté trop longtemps, donc deuxième erreur de la direction Gérard Lopez, Admar Lopes. Il est resté trop longtemps, jusqu’au mois de Février, c’était trop tard. Au mois de Décembre c’était déjà la sonnette d’alarme, on voyait déjà que Bordeaux se cassait la gueule pour être poli, et il est resté trop longtemps. Donc ça a été un échec sur toute la base, de son arrivée jusqu’à son départ. L’échec Vladimir Petkovic est imputé au coach mais il est surtout imputé à la direction.« 

 

Retranscription Girondins4Ever

 

Le podcast de l’après-match :