Geoffroy Garétier : « Ce serait une catastrophe, et cette catastrophe, malheureusement, est envisageable »

Geoffroy Garétier s’est exprimé sur la situation actuelle des Girondins de Bordeaux, insistant sur le fait que le club pourrait descendre plus bas qu’en Ligue 2.

« Si plus bas que la Ligue 2 c’est possible ? Oui, c’est un scénario possible. En janvier, lors d’une conférence de presse, le directeur général délégué du club, avait dit ‘on fait tout pour sauver le club, mais le club ne peut pas survivre en Ligue 2’. Il l’a dit lui-même. Comment croire que si Bordeaux descendait, il y aurait un modèle économique ? La possibilité est de voir Bordeaux être rétrogradé administrativement en National, et peut-être même plus bas s’il n’y a pas les moyens de continuer l’activité. Gérard Lopez a beaucoup emprunté pour racheter le club. La dette, il va falloir la payer, le déficit, il faudra le combler. Même si on sait qu’il y aura les 16.5M€ du CVC, ça ne suffira pas. On imagine un plan social qui pourrait voir plusieurs dizaines de personnes être licenciées du club. Ce serait une catastrophe, et cette catastrophe, malheureusement, est envisageable […] A Lille, on ne connaissait pas Gérard Lopez, donc il a pu agir de manière plus tranquille qu’à Bordeaux. Tout le monde lâche maintenant, les partenaires commerciaux, les supporters… Même les supporters alors que pourtant, Dieu sait qu’il a joué sur cette corde-là pour pouvoir continuer à asseoir son pouvoir. Là, pour le coup, à tous les niveaux, c’est catastrophique […] D’après nos infos, Gérard Lopez n’a mis que 2.5 millions d’euros de sa poche, après s’il a des documents qui prouvent le contraire, j’attends qu’il me les envoie… Mais c’est surtout les emprunts aux anciens propriétaires. Il y a une dette de 50M€ qu’il faut rembourser d’ici 2025. Sans compter le déficit ».

Canal +Sports

Retranscription Girondins4Ever