Laurent Brun : « Quand tu sèmes, tu récoltes, et tu n’as que ce que tu mérites. Pour moi, les Girondins n’ont pas le niveau pour jouer en Ligue 1 »

Sur ARL, Laurent Brun s’est exprimé sur la dernière rencontre entre les Girondins de Bordeaux et Lorient, qui comptent le club au scapulaire à une relégation en Ligue 2.

« C’était incroyable, toute la saison a été comme ça… Même ça, on ne sait pas le faire. On a vu un aveu d’impuissance, malgré de la volonté. Il y avait des intentions dans ce match mais c’est trop brouillon, trop prévisible. C’est de la cacophonie sportive. On bafoue tous les fondamentaux. Il y avait quand même de l’envie malgré des jambes et des pieds qui tremblaient parce que l’enjeu a pris le pas sur le jeu. Ce n’est pas le match le plus nul qu’on a vu cette année au stade, mais ça ne suffit pas. De toute façon, quand tu sèmes, tu récoltes, et tu n’as que ce que tu mérites. Pour moi, les Girondins n’ont pas le niveau pour jouer en Ligue 1, et ça fait des mois voire un an et demi que je le dis. Je sais que parfois on m’a trouvé peut-être un peu dur dans mes commentaires, je ne dis pas que je ne l’ai pas été. Mais il n’y a pas de talent dans cette équipe, et cela fait des mois et des mois. Il y a très peu de joueurs de ballon à proprement dit et quand on n’arrive pas à jouer collectivement… C’est trop juste dans tous les compartiments. Tactiquement ce n’est pas bon, techniquement ce n’est pas bon, mentalement ce n’est pas bon. On a eu des moments où on s’est posé aussi des questions sur la préparation athlétique… Ce n’est pas suffisant. On est toujours déçus, mais cela fait longtemps qu’on n’est plus surpris. On s’y attend, on le sait. Contre Troyes, on avait compris, et on en a eu la quasi-certitude contre Montpellier. Mais il y a toujours eu ce petit coup de pouce du destin, qui faisait qu’il y avait encore une chance mathématique. Reims gagne à Saint-Etienne et à la fin, on n’en profite pas parce qu’on n’a pas les moyens ni les compétences pour le faire ».

Résultat, Bordeaux sera en Ligue 2 la saison prochaine.

« C’est triste parce que ça sanctionne deux saisons éprouvantes. L’année dernière, il y avait quand même ce petit supplément d’âme, là il n’y en avait pas. Et puis le scandale du Futsal dans la semaine… A Bordeaux, toutes les semaines, un problème nouveau. Il ne se passe pas une semaine sans qu’il n’y ait pas un problème. Il y a trois-quatre ans, on disait encore ‘aux Girondins il ne se passe rien’… Bah alors là… C’est dur. Quand on ne respecte pas le football, on est sanctionné ».

Retranscription Girondins4Ever