Nicolas Paolorsi : « C’est l’homme qui a créé et construit ton équipe cette année, et tu ne sais même pas s’il sera là la saison prochaine »

Nicolas Paolorsi s’est exprimé sur la situation financière des Girondins de Bordeaux.

« C’est compliqué de vous donner des informations sur la situation des Girondins de Bordeaux et sur le projet Ligue 2 de la saison prochaine parce qu’il y a encore une semaine, Bordeaux espérait jouer un barrage et se maintenir en Ligue 1. Même si c’est vrai que cela fait un mois qu’on commence à envisager un éventuel projet Ligue 2 du côté de la direction et de Gérard Lopez, ce n’est pas un club qui avait prévu de descendre en Ligue 2. Il va se passer énormément de choses cet été, avec un gros volet financier. Ce qu’on peut dire, c’est que Gérard Lopez va devoir trouver 20 millions d’euros. Il va devoir mettre la main à la poche parce qu’il actionnaire majoritaire du club. En gros le déficit structurel des Girondins de Bordeaux cette saison est de 30 millions selon Gérard Lopez, mais il serait plus entre 40 et 45 millions d’euros. Il y aura de l’argent qui va rentrer, 8,5 millions de CVC en juillet, et 8.5 l’année prochaine. Il y a l’aide accordée par la LFP aux clubs qui descendent, de 7 millions. Il y aura en plus des rentrées d’argent comme le pourcentage à la revente sur les transferts d’Aurélien Tchouaméni et Jules Koundé, qui vont beaucoup compter dans les finances des Girondins de Bordeaux cet été. Mais tout cet argent-là ne va pas servir à reconstruire le projet Ligue 2 l’année prochaine, il va directement filer dans la dette. Il va quand même falloir que Gérard Lopez remette la main au pot […] Ce qui est sûr c’est que si Bordeaux repart l’année prochaine en Ligue 2, ce sera un vrai chantier pour trouver le budget, pour retrouver les financements, et derrière il y aura le projet sportif, qui est encore plus flou. On n’avait tellement pas prévu de descendre chez les Girondins… On se demande avec quel entraineur tu vas repartir, quel directeur sportif, quels joueurs, ça fait beaucoup… ».

« A Bordeaux, actuellement, tu ne sais pas du tout quels seront les hommes qui vont mener à bien ce projet Ligue 2. La descente n’est officielle que depuis ce week-end, mais tu ne sais pas si Admar Lopes sera ton directeur sportif par exemple. C’est l’homme qui a créé et construit ton équipe cette année, et tu ne sais même pas s’il sera là la saison prochaine ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever