Christophe Hutteau : « Il faut juste croiser les doigts pour que Gérard Lopez, qui l’a promis, qui s’est engagé à le faire par médias interposés, arrive à trouver la solution »

(Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Sur France 3 Noa, l’agent de joueurs/joueuses, Christophe Hutteau, a dit craindre que les Girondins de Bordeaux ne descendent pas en Ligue 2, mais bien plus bas. Il parle notamment de l’aspect économique qui semble pour lui insurmontable.

« On parle de survie aujourd’hui. On parle de familles qui vont se retrouver du jour au lendemain sans emplois. Si vous allez en Ligue 2, il y aura un plan social qui va être drastique. Ce sont plus des deux tiers des salariés des Girondins de Bordeaux qui vont se retrouver au chômage. Ça, on ne peut pas le passer sous silence. Maintenant, il est trop tard malheureusement pour réagir ».

D’autant que les dettes vont s’accumuler, et que les budgets en Ligue 2 ne sont pas les mêmes, du fait des recettes moindres.

« Il faut adosser la perte des droits TV. Bordeaux s’est positionné sur une dixième place, donc c’est au bas mot moins 10 millions d’euros en étant relégué… Il ne faut pas oublier non plus que vous avez le licenciement de Petkovic et son adjoint. Certes, ils vont aller devant les Prud’hommes, certes les dirigeants ont décidé de contester, mais finalement c’est pour gagner du temps, ne nous racontons pas d’histoire. La loi est précise, vous êtes obligés de le provisionner dans votre bilan comptable… On parle de dizaines de millions… Il faut être très réalistes, la situation est grave, c’est le moins que l’on puisse dire. Il faut juste croiser les doigts pour que Gérard Lopez, qui l’a promis, qui s’est engagé à le faire par médias interposés, arrive à trouver la solution. Et je ne doute pas qu’il y arrivera… En tout cas, je le souhaite pour tous les amoureux du club ».

L’agent donne également un point de règlement, vis-à-vis du prochain recrutement.

« Il y a des nouvelles règles FIFA à partir du 1er juillet, qui précise que chaque club ne pourra plus avoir plus de sept joueurs prêtés âgés de plus de 21 ans, cela va changer la donne. Cela veut dire que cette année Bordeaux n’aurait pas pu enregistrer autant de prêts ».

Retranscription Girondins4Ever