Karim Bennani : « A aucun moment on a senti un entraineur habité d’une mission de maintien »

Karim Bennani, qui n’a eu de cette de répéter sur cette seconde partie de saison que les Girondins de Bordeaux avaient de grande chance de descendre, s’est exprimé sur les propos de David Guion en avant match face à Brest, qui réclamait du professionnalisme pour bien finir la saison. Pour le journaliste et consultant, le coach bordelais est tout aussi responsable que ses joueurs, n’ayant pas réussi à redresser la barre lors des trois derniers mois.

« C’était de toute façon presque mort avant cette dernière journée, il aurait fallu un concours de circonstances incroyable. Il y a eu beaucoup de problèmes cette saison, et même encore lors de la dernière semaine, avec des joueurs qui ont été encore écartés. C’était un match si difficile à disputer lorsque l’on sait que tous les espoirs sont vains… Encore une fois, le but n’est pas d’incriminer David Guion mais… Quand on l’écoute en avant match, lorsqu’il dit qu’il faut faire preuve de professionnalisme, il avait presque le sourire en disant ça. Même lui il sait qu’a priori, il ne sera plus l’entraineur des Girondins. Honnêtement, dans les discours de David Guion sur cette seconde partie de saison, à aucun moment on a senti un entraineur habité d’une mission de maintien ».

Prime Video

Retranscription Girondins4Ever