Laurent Brun : « Il faut tout revoir de la cave au grenier. Tout ça est à cause de types qui ont sali, souillé, volé, violé le club. Ils se sont sucrés sur la bête blessée, jusqu’à l’achever »

Sur ARL, le journaliste Laurent Brun, a donné avis de manière globale sur la saison des Girondins de Bordeaux, qui finissent relégués en Ligue 2 à l’issue de l’exercice 2021-2022.

« C’est triste à tous les étages et cela fait un moment que le bateau tangue. Il a pris l’eau, il a coulé. Maintenant, il faut le renflouer, et il faut tout revoir de la cave au grenier. Je suis désolé, il y a eu trop de mauvais choix, trop d’incompétents. Et on a encore des incompétents à plusieurs niveaux, à plusieurs postes au club. Quand vous avez un ou deux incompétents, cela peut être gérable, mais quand vous en avez beaucoup et à tous les étages, je suis désolé, ça explose. On parle de compétences, et on a des joueurs qui n’ont pas respecté le football, qui ne sentent pas les coups… La paralysie de la pression, je veux bien, mais ce sont des professionnels qui gagnent bien leur vie aussi, qui font quand même un métier incroyable, peut-être le plus beau métier du monde… Cela reste des hommes, bien sûr, mais bon, je veux dire, la pression, à Bordeaux… Ce n’est pas la même qu’à Marseille ou à Paris quand même… Et tous ces salariés qui vont être sur le carreau… J’ai une pensée émue pour beaucoup de garçons, d’hommes, de femmes, de filles, que je connais et que j’apprécie beaucoup depuis 20 ans, que ce soit dans les services administratifs, la com’ et autres, avec lesquels j’ai travaillé pendant presque 20 ans. Ça me fait mal, et j’espère qu’ils resteront en poste, mais j’ai une grosse pensée pour eux, pour qui j’ai vu les visages décomposés après le match face à Lorient. Ça m’a touché au stade. Il y a la vérité du terrain, mais tout ça est à cause de types qui ont sali, souillé, l’institution, volé le club, violé le club. Ils se sont sucrés sur la bête blessée, jusqu’à l’achever ».

Retranscription Girondins4Ever