Passage devant la DNCG le 14 Juin, rétrogradation en National à titre conservatoire ?

C’est une nouvelle qui fait frissonner tous les amoureux des Girondins de Bordeaux depuis plusieurs semaines, si ce n’est depuis un an. Est-ce que le couperet de la DNCG va s’abattre sur le club au scapulaire ? On sait que de toute façon il faudra un dossier béton et lourd pour que le gendarme financier du football français valide le budget de Bordeaux.

Gérard Lopez, propriétaire et Président du club, se démène depuis plusieurs semaines afin de trouver des solutions pour combler le déficit et réduire la dette du club. Le déficit de 40 M€ doit être comblé devant la DNCG et Fortress / King Street ont déjà annoncé à l’homme d’affaires qu’il devra mettre la main à la poche à hauteur de 20 M€ !

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Si cela ne suffisait pas, on sait que les ventes de joueurs et pourcentages sur les éventuels transferts de Jules Koundé et Aurélien Tchouaméni ne serviront pas à combler ces 20 M€ mais à rembourser les créanciers.

On apprend par l’intermédiaire de Nicolas Morin, journaliste, que la date du passage devant la DNCG est fixée au Mardi 14 Juin 2022. Le timing est très serré et selon ses sources internes. Le gendarme financier pourrait annoncer une rétrogradation en National à titre conservatoire, le temps pour Gérard Lopez de trouver l’argent pour équilibrer les comptes.

Souvenez-vous que l’été dernier, au moment du passage devant la DNCG, une rétrogradation en Ligue 2 avait été prononcée, toujours à titre conservatoire, le temps d’apporter tous les éléments lors de la seconde audition. Il en serait donc de même… sauf si Gérard Lopez n’arrive pas à tout fournir en seconde audition. Dans ce cas là, les choses pourraient gravement se compliquer pour les Girondins de Bordeaux et on parlerait dès lors de survie du club dans le monde professionnel…