Didier Couecou : « Cela ne peut pas marcher car ce sont des gens étrangers aux Girondins »

(Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Déjà, il y a quelques mois, sur TV7, Didier Couecou, qui fut un ancien grand joueur des Girondins de Bordeaux, puis ensuite un dirigeant du même club, avait confié qu’il ne suivait plus les résultats du FCGB, lui qui est désormais retranché au Pays Basque et qui a tout coupé avec le football. « Si je suis encore les Girondins de Bordeaux aujourd’hui ? Absolument pas. Je suis sur la Côte basque, je suis du côté de Biarritz, un peu dans la montagne… Tout ça, c’est du passé, et j’ai refermé la porte derrière moi. Oui, absolument, c’est un passé douloureux. On s’est un peu coincé les doigts… Mais bon, c’est comme ça. On a été attaqués de tous les côtés. Dans le foot, il n’y a que de la jalousie, vous le voyez bien dans tous les clubs. ‘Moi ci, moi là’… Ils se sont tués et entretués ». Car oui, Didier Couecou a très mal vécu les affaires de l’époque Claude Bez, où beaucoup de monde s’est acharné sur les dirigeants et le club.

Photo Icon Sport

Aujourd’hui, pour Sud Ouest, l’ancien ancien joueur et directeur sportif, a commenté la situation actuelle du club, en livrant notamment sa vision sur les dirigeants actuels.

« La situation des Girondins est difficile à prendre à l’endroit. La descente est inhérente aux personnes qui dirigent le club, cela ne peut pas marcher car ce sont des gens étrangers aux Girondins. Ce sont des prédateurs qui s’occupent d’une entreprise, pas de football. Le foot, d’une façon générale, est livré à des personnes qui ont de l’argent mais pas de connaissances. »