Moussa Mansaly (Sam’s) : « Quand il dit : ‘Le mercato, on sait faire’, beh non en fait. En fait, c’est de la poudre de perlimpinpin »

(Photo by Caroline Blumberg/Icon Sport)

Dans So Foot, Moussa Mansaly, aussi connu sous le nom de Sam’s, est revenu sur les choix de Gérard Lopez depuis son arrivée aux Girondins de bordeaux l’été dernier.

« Tu ne peux pas prendre des Petković et des gens inconnus au bataillon en disant : « Ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer. » Si je n’ai pas d’argent pour aller en vacances à Miami, je vais au Cap-Ferret, ça va m’aller et je vais passer de bonnes vacances. Je ne vais pas me prendre un billet et arriver en Floride en faisant semblant d’être au top, alors que je vais dormir dans une tente Quechua ».

Le rappeur/acteur bordelais n’a pas oublié non plus la responsabilité du directeur sportif, Admar Lopes.

« Il ne faut pas oublier Admar Lopes, qui fait partie de la carotte. C’est comme partout, même dans la musique quand un mec reprend un label en disant à ses potes : « Il y a une grosse kichta là, allez venez on fait nos trucs et on voit ! » En arrivant, lui, il se disait « Ils sont dans le ventre mou, on les fait un peu monter, peut-être même devenir européens. » Et en fait, il arrive et il dit : « Le mercato, on sait faire… » Mais qu’est-ce que tu racontes ?! Dans le foot, c’est simple : les belles phrases c’est beau, mais ce sont les résultats qui comptent. Je n’ai jamais entendu qu’il avait fait des gros coups, lui, dans le football. Je ne l’ai connu que quand Lopez l’a amené. Donc quand il dit : « Le mercato, on sait faire », beh non en fait. En fait, c’est de la poudre de perlimpinpin. Ils sont arrivés avec de belles phrases, alors les gens se sont dit : « Ok, alors cool », alors que voilà. On surnomme Bordeaux « La Belle Endormie » et c’est justifié. On peut dire ce qu’on veut, mais à Marseille, le mec il ne fait pas le coup, à Lyon pareil. Même à Nice, ça, tu ne le fais pas. À Saint-Étienne, même s’ils sont dans la merde aussi, tu ne fais pas un coup comme ça. Tu ne balances pas de la poudre aux gens et tout le monde dit : »Ok, on va voir. » »