Frédéric Laharie : « Ca manque d’élégance, et c’est dommage parce que c’était à peu près ce qui marchait bien depuis 5-6 ans au club »

Sur France 3 Noa, le journaliste Sud Ouest, Frédéric Laharie, s’est exprimé sur la faible attention qui a été donnée aux féminine des Girondins de Bordeaux cette saison, par la direction du club.

« C’est le moins que l’on puisse dire, que l’équipe féminine n’a pas été la priorité cette année. Les féminines n’étaient vraiment pas la priorité de la nouvelle direction, c’est un euphémisme. Il y a eu un regain d’intérêt avec le problème avec Patrice Lair… Gérard Lopez ne s’en est pas vraiment caché, ce n’est pas sa priorité. Pour user encore d’un euphémisme, ils vont se baser sur la formation, cela veut dire qu’ils ne vont plus investir. Effectivement, le dernier match à domicile était triste, parce qu’il y a, je crois, neuf joueuses qui arrêtent, pas un mot du club, pas un bouquet de fleurs, pas un dirigeant… Ca manque d’élégance, et c’est dommage parce que c’était à peu près ce qui marchait bien depuis 5-6 ans au club. Ça reste en jachère ».

Cette section amenait de la fraîcheur au club, et les résultats étaient plutôt bons.

« On peut rappeler que les girondines ont failli jouer la Ligue des Champions, et ça s’est joué à quelques tirs au but contre Wolfsburg… C’était un très bon match, pas une petite équipe en face… Même si ça a été un peu plus difficile pour l’équipe féminine cette année, elles sont quand même dans la bonne partie du tableau. Il y a des talents, de l’enthousiasme autour de cette équipe, de la sympathie. En plus, on est quand même dans une époque où le football féminin est en train de prendre de l’ampleur. C’est dommage de ne plus être dans le sens de l’histoire, mais dans un club qui compte chaque sou, elles vont en pâtir, ça c’est clair et net ».

Retranscription Girondins4Ever

https://twitter.com/FCGBWomen/status/1530301690917928962?s=20&t=4h17FWnVWLqSLoBlsiwyxw