Arnaud De Carli : « En fait, ces gens-là ne demandent qu’à aider le club, de manière bénévole même »

Sur AquiTVArnaud De Carli, vice-président du Club Scapulaire, a été invité à réagir au fait que ces dernières années, les anciens joueurs avaient moins la possibilité de rentrer au club, malgré leur envie de venir aider le FCGB.

« C’est une critique que l’on entend aussi. Je pense que le Président l’entend aussi. Ça ne s’est pas fait cette saison, et est-ce que ça se fera la saison prochaine, je ne sais pas, je n’en ai pas discuté avec lui. Mais c’est évident qu’aujourd’hui ce club a une histoire, a un passé, plutôt positif, avec des belles aventures que ce soit au niveau national comme au niveau européen. Quoi qu’il arrive, je crois qu’il faut en tenir compte. Aujourd’hui, je pense que des gens comme Lilian Laslandes ont des choses à dire… L’autre jour, j’ai passé un match à côté de Marouane Chamakh, c’est pareil… En fait, ces gens-là ne demandent qu’à aider le club, de manière bénévole même, pas plus que ça. La porte ne leur a pas été forcément ouverte, mais je ne suis pas sûr que ce soit une vraie volonté […] ça peut être une erreur de ne pas faire appel à eux. Je pense qu’il faut respecter le passé, et particulièrement aux Girondins de Bordeaux, comme l’ancrage régional. C’est important et c’est pour cela qu’on est là, le Club Scapulaire ».