Alain Giresse : « N’oublions pas que la descente va supprimer au moins une centaine d’employés, il faut le savoir »

Invité dans la radio Beur FM, Alain Giresse, s’est exprimé sur les montants dont les Girondins ont besoin pour valider le passage de la DNCG et repartir en Ligue 2.

 

« Déjà je pense que ça tourne autour de 20-25 millions d’euros mais après derrière il faut quand même un budget qui permette à un club de fonctionner. N’oublions pas que la descente va supprimer au moins une centaine d’employés, il faut le savoir. Il va y avoir des répercussions au niveau de tout ce qui est de la formation avec des éducateurs qui vont disparaître, avec des organisations différentes, des entraîneurs qui devront s’occuper de plusieurs équipes. Il y a tout un stylisme derrière qui va avoir des répercussions profondes. »

 

On lui a demandé s’il avait été contacté par d’éventuels repreneurs.

 

« Pas dans l’état actuel des choses. La question que vous posez est intéressante, prenons le cas de figure si malheureusement l’appel n’est pas retenu, est-ce qu’un repreneur peut intervenir et reprendre le club ? Ceci dit, reprendre un club comme il l’est là… à savoir avec l’exploitation qui coûte et le rachat du club derrière… C’est très lourd financièrement. Et la Mairie ne reprendra pas l’exploitation non. Vous imaginez un seul instant d’aller dire aux habitants de Bordeaux qu’on va prendre leurs impôts pour aller payer un club ? C’est du fantasme là. »

 

 

Retranscription Girondins4Ever

https://twitter.com/AchilleA1/status/1538097836293857282?s=20&t=7gWsiPYN9n4DmqavNB7NFA