Benoit Trémoulinas : « On dit qu’il faut prendre des risques, mais il prend un risque, Zidane, en attendant six mois… »

Photo Icon Sport

Benoit Trémoulinas a réagi au fait que Zinedine Zidane, l’ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, aurait dit non au Paris Saint-Germain, et penserait à coacher l’Equipe de France après la Coupe du Monde.

« On dit qu’il faut prendre des risques, mais il prend un risque, Zidane, en attendant six mois… C’est un risque. On lui offrait un pont d’or au Paris Saint-Germain… Il ramenait toute sa famille, il avait toutes les cartes, il pouvait faire tout ce qu’il voulait. Il prend un risque parce qu’il sait que dans six mois, il peut y avoir une fenêtre. C’est peut-être maintenant ou jamais pour lui en Equipe de France… Effectivement, Didier Deschamps l’a dit et redit, il aime cette vie de sélectionneur. Mais attention, si l’opinion publique pousse un petit peu, si la Coupe du Monde, même si elle passe bien mais qu’on sait qu’il y a Zidane derrière… On peut redémarre sur un nouveau cycle, etc. Je suis persuadé que Zinedine Zidane peut être le sélectionneur de l’Equipe de France au mois de janvier. Et puis au Real Madrid, il a tout gagné, c’est dur… Dans six mois, il peut y avoir cette opportunité de l’Equipe de France. Malgré tout, si ça ne se fait pas, Zidane, en fin de saison prochaine, s’il veut un club, il l’aura ».

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever