Gérard Lopez : « Là où je me suis trompé, c’est que j’ai toujours eu l’impression que c’était un vestiaire qui vivait bien. Ce n’est qu’à la fin que les vérités sortent »

ThierryBreton/Panoramic PUBLICATIONxNOTxINxFRAxITAxBEL

Le Président et Propriétaire des Girondins de Bordeaux, Gérard Lopez, sur RMC, s’est exprimé sur ses erreurs, à commencer par celle de croire que tout se passait bien à l’intérieur du groupe.

« Là où je me suis trompé, c’est que j’ai toujours eu l’impression que c’était un vestiaire qui était cohésif, qui vivait bien, etc… Mais c’est toujours comme ça, ce n’est qu’à la fin que les vérités sortent, que les joueurs racontent des histoires, que les langues se délient… C’était sous cette impression de calme et de sérénité, c’est nettement plus compliqué ».

Son absence également physique est une erreur selon lui.

« Oui, c’est une erreur, je pense que j’aurais dû être plus souvent là, mais je ne pense pas que ce soit mon rôle d’être dans le vestiaire. Si je commence à faire ça… Le problème c’est que pour savoir tout ce que je viens de dire, il faut être dans le vestiaire… Je n’ai pas vocation à reprendre le rôle d’entraineur, ou de directeur technique… Si je commence à faire ça, vous savez ce qui se passe : je donne la voie ouverte aux joueurs pour qu’ils me content en direct dès qu’il y a un truc qui ne se passe pas bien […] C’est mon regret, de ne pas avoir été suffisamment là ».

Retranscription Girondins4Ever

https://twitter.com/RMCsport/status/1539267681873960961