Gérard Lopez : « Quand vous prenez 60 buts, c’est peut-être la qualité des joueurs. Quand vous en prenez 90, ou plus, ce n’est pas la qualité, c’est que psychologiquement vous n’y êtes pas »

Screen vidéo Florian Sabathier

Le Président et Propriétaire des Girondins de Bordeaux, Gérard Lopez, sur RMC, est revenu sur ce qui a été défaillant pour lui au niveau du sportif. lors de la dernière saison qui a mené le club à la Ligue 2.

« Le sportif entraine le psychologique, et le psychologique entraine le sportif. Quand on regarde en fait, à part le PSG, il n’y a pas une équipe qui a mené 2-0 le plus rapidement et le plus souvent cette saison, que nous, et à chaque fois on s’est effondré. On ne s’est pas effondré à l’entrainement, pas dans les vestiaires… Il n’y a jamais eu de bagarre dans les vestiaires… Est-ce que j’ai des regrets, oui, de ne pas avoir été plus souvent là. Le problème c’est que si on analyse froidement la situation, ça s’est mal passé pendant les matches. Il nous manque deux points pour nous maintenir. Vous ne pouvez pas lâcher six ou sept fois 2-0 sur la saison, ce n’est juste pas possible ».

Et c’est la même chose, la même explication, concernant la pire défense d’Europe.

« La défense a été catastrophique, mais elle a été catastrophique parce que tout simplement, dans la tête, les joueurs n’ont pas été capables de faire ce qu’il fallait faire. Quand vous prenez 60 buts, c’est peut-être la qualité des joueurs. Quand vous en prenez 90, ou plus, ce n’est pas la qualité, c’est que psychologiquement vous n’y êtes pas. Mais après, quand vous vivez la semaine à l’entrainement, dans le vestiaire, et que ce n’est pas ce que vous voyez, vous voulez faire quoi ?! Comment voulez-vous agir sur quelque chose quand le moment où vous pourriez agir se passe normalement… Laurent Koscielny ? C’était une action parmi tant d’autres ».

Retranscription Girondins4Ever

https://twitter.com/RMCsport/status/1539267681873960961