Gérard Lopez : « On a des offres écrites et elles dépassent largement les 22M€ de la DNCG »

Sur RMC, Gérard Lopez s’est longuement exprimé sur les 22 millions d’euros que les Girondins de Bordeaux devront trouver au niveau des transferts, pour passer la DNCG. Le Président du FCGB réitère qu’il a les offres, qu’il les a présentées à la DNCG, mais qu’il manquait l’assurance des fonds Fortress et King Street (la fameuse provision ou lettre de garantie) car les transferts n’ont pu encore être réalisés. Mieux, Gérard Lopez explique qu’il s’agit de transferts pour des joueurs internationaux.

« Que Hwang ait la meilleure côte ? Ça, c’est vous qui le dites. Moi, je vous dis qu’on a des offres écrites et qu’elles dépassent largement ce montant-là. C’est le cas, et c’est pour d’autres joueurs que Hwang. A partir de là… Le souci n’a pas été d’avoir des offres. Les offres, on les a. La DNCG a vu le tableau des offres, des prix, etc. La seule différence c’est qu’entre recevoir une offre alors que le mercato ouvre à minuit le vendredi soir, et qu’on passe la DNCG trois jours après, et que des joueurs sont en sélection, dont des joueurs qui doivent être vendus… Vous les passez comment les visites médicales ? Je les passe à leur place ? Vous discutez comment des salaires des joueurs ? Je les discute à leur place, je vais me pointer là-bas et faire l’agent, le joueur, et le Président de club ? Les garanties n’ont pas suffi à la DNCG car elles doivent être réitérées par les prêteurs, par King Street et Fortress. Ils se disaient qu’on passerait la DNCG, qu’il y aurait peut-être une demande, et qu’ils pourraient répondre à cette demande-là après. Eux sont beaucoup plus au courant que les autres des offres qui sont sur la table. La question n’est pas là ».

Retranscription Girondins4Ever