Gérard Lopez : « Que les gens le veuillent ou non, j’aime beaucoup ce club parce que je n’y serais pas reparti pour un tour sinon. La critique est facile pour ceux qui ne font pas grand-chose »

Sur RMC, Gérard Lopez s’est arrêté sur son attachement aux Girondins de Bordeaux, justifiant toutes les démarches qu’il fait actuellement.

« Et que les gens le veuillent ou non, j’aime beaucoup ce club parce que je n’y serais pas reparti pour un tour sinon. J’avais promis d’y rester. Ça fait mal quand on se fait critiquer à chaque fois, mais je vous dis, la critique est facile pour ceux qui ne font pas grand-chose. C’est peut-être pour ça que la critique ne m’affecte pas, parce que je reste dans ma ligne qui est d’agir plutôt que de parler, et d’essayer du faire du mieux possible, comme j’ai pu le faire dans le passé. D’essayer de réussir quelque chose de beau avec un club qui le mérite largement ».

Toujours est-il qu’à cet instant, le club n’est pas encore sûr d’évoluer en Ligue 2.

« C’est binaire. Gérard Lopez, la personne qui y bosse tous les jours, vous dira que c’est 100%. Mais après, ce n’est pas moi qui dirige certaines choses, ce n’est pas moi qui prend certaines décisions par ailleurs […] Aujourd’hui d’un point de vue factuel est-ce que les Girondins de Bordeaux sont en Ligue 2 ? La réponse est non. Par contre, est-ce que l’on fait tout et on y croit ? La réponse est clairement oui. Je ne suis pas là en train de m’investir de la façon dont je le fais, l’entraîneur et Admar Lopes aussi, le staff… On n’est pas en train de passer par les moments par lesquels on passe, et je peux dire que ce n’est évident, si on n’y croit pas dur comme fer. Pour moi c’est clair que Bordeaux doit être en Ligue 2 l’année prochaine. Mais cela passe par les choses où cela doit passer. C’est compliqué mais on va le faire. C’est un message qui n’est pas positif mais il est factuel. Il faut que l’on bosse pour y être ».

Retranscription Girondins4Ever