Robert Malm : « J’espère qu’un club comme Bordeaux ne va pas disparaître de la carte du football français parce que c’est un club mythique »

Sur France Bleu Gironde, Robert Malm, ancien joueur professionnel et aujourd’hui consultant sur BeIn Sports, s’est exprimé sur le championnat de Ligue 2. Est-il vraiment si différent de la Ligue 1 ?

 

« Différent ? Oui, différent pour beaucoup de choses. Cette année ça va rentrer un petit peu plus dans le rang je dirais, que ce soit en Ligue 1 et en Ligue 2 il y aura 4 descentes, 2 montées directes cette saison donc il n’y aura pas les play-offs ni le match de barrage qui faisait qu’on avait un championnat attrayant jusqu’au bout. Maintenant plus dur, peut-être que c’est un tout petit peu plus rude mais sincèrement, pour le commenter, pour y avoir joué aussi, la Ligue 2 a fait énormément de progrès. Si on prend simplement le classement de la saison dernière, les 5 premières équipes sont les 5 équipes où ça jouait au football aussi, ça jouait très très bien au football. Votre voisin toulousain qui a passé deux saisons avec nous sur cette Ligue 2, je cherchais quelqu’un pour dire que Toulouse ne jouait pas bien, qu’on n’avait pas un football qui était attrayant… Je pense qu’il n’y en n’aura pas beaucoup maintenant. Ce sera à Bordeaux de faire ce qu’il faut aussi pour être diffusé un maximum de fois et d’être bon aussi tout simplement parce que si jamais Bordeaux rentre dans le rang, n’est pas très attrayant en terme de résultats, Bordeaux fera un peu comme tout le monde. Peut-être qu’ils auront un tout petit avantage, on ne rappellera pas l’historique du club car on pourrait passer toute une émission pour ça mais c’est sûr que c’est un petit avantage que peut avoir Bordeaux par rapport à ses concurrents. »

 

Tout ceci en espérant que les Girondins soient en Ligue 2 :

 

« Oui, on ne souhaite de mal à personne. C’est pour ça que je disais un club mythique, tout comme le sont Saint-Etienne ou Metz. Ce sont des clubs qui doivent être en Ligue 1 aujourd’hui. Sportivement cela ne s’est pas bien passé, à eux de se retrousser les manches mais j’espère qu’un club comme Bordeaux ne va pas disparaître de la carte du football français parce que, comme je l’ai dit, c’est un club mythique et on aime garder ce qui a marché et ce qui a fait la fierté de Bordeaux. »

 

Retranscription Girondins4Ever