Jamel Debbouze : « La première fois que je l’ai vu jouer, c’était à Bordeaux. J’étais là-bas, j’ai forcé l’invitation »

Dans So Foot, Jamel Debbouze s’est remémoré la première fois où il a entendu parler de Zinédine Zidane, et, dans la continuité, la première fois où il l’a réellement vu jouer « en vrai ».

« C’est un peu confus, car c’est arrivé dans le quartier de plein d’endroits différents. Presque d’un coup. Il y avait un Kabyle à Cannes qui faisait des trucs de fou. Et la première fois que je l’ai vu jouer, c’était à Bordeaux. J’étais là-bas, j’ai forcé l’invitation. J’avais envie de voir ce prodige. On s’est rencontrés en 1997, un truc comme ça. J’étais sur H, je jouais mon spectacle en même temps. Il s’est passé que je suis tombé amoureux du numéro 10 de l’équipe de France. Qu’un mec de ma génération, qui vient à peu près du même endroit que moi, qui a grandi dans un quartier, la Castellane, nos parents ont eu le même parcours, qu’il porte le maillot de l’équipe de France avec l’écusson sur le torse, et qu’il soit aussi fort que Maradona et Pelé… Eh bah ouais, ça fait quelque chose. Il y a tellement de choses en commun… On a dû avoir affaire aux mêmes difficultés, on les a passées sans être frontal, sans jamais en vouloir à qui que ce soit, on n’a jamais été revanchards. On a cet amour commun de la France ».