Dominique Grimault : « Il faut trouver à Bordeaux l’équivalent d’un Marc Keller, et ce n’est pas évident non plus »

Dans L’Equipe de Greg, Dominique Grimault s’est exprimée sur la décision de la DNCG, de rétrograder les Girondins de Bordeaux en National à titre conservatoire. Cela pourrait même être plus bas, avec les exemples par le passé, de clubs comme Brest, Nice, Grenoble, Strasbourg, Le Mans, Bastia, Evian-Thonon-Gaillard

 

« Ce n’est pas faire injure aux clubs qu’on vient de citer mais les Girondins se situent largement au-dessus. Les Girondins, si je ne m’abuse, en terme de points dans l’histoire de la Ligue 1, c’est le troisième club français. Donc ça fait partie de l’histoire, de notre paysage, de notre patrimoine et je trouve ça absolument catastrophique. On a raison de citer l’exemple du Racing Club de Strasbourg. Le problème du Racing Club de Strasbourg c’est que le projet s’est appuyé sur un homme de qualité, Marc Keller. Donc il faut trouver à Bordeaux l’équivalent d’un Marc Keller, et ce n’est pas évident non plus. »

 

Grégory Ascher a répondu à cela :

 

« Disons que s’ils pouvaient prendre l’exemple de Laurent Marti et de ce qu’il fait avec l’Union Bordeaux-Bègles. S’il y a des investisseurs locaux, qu’ils sont plusieurs, ils peuvent le faire. Marc Keller était international français, c’était un grand joueur de foot, c’est une image, c’est peut-être le futur patron de la fédé. Il n’y en a pas 3000 des Marc Keller… S’il y en avait plus, le foot français irait bien. »

 

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever