Maître David Boussidan (avocat B. Costil) : « On ne comprend pas bien quel est le lien entre le salaire du footballeur, la perte d’emploi d’autres personnes, les comportements racistes »

Sur France Bleu Gironde, Maître David Boussidan, avocat du gardien Benoît Costil, à la question : « Dans les preuves que vous avez, est-ce qu’il y a des choses qui vous ont étonné ? », il a répondu :

 

« Pour être sincère, oui il y a des choses qui sont un petit peu surprenantes dans ce dossier, notamment le fait que Benoît Costil a maintenant 35 ans, qu’il a une longue carrière dans le football, que c’est la première fois qu’il a été accusé de cette manière, notamment par une association de supporters. Les supporters sont, jusqu’à preuve du contraire, des gens qui soutiennent leur équipe et qui ne sont pas là pour créer des désordres au sein de leur propre équipe, qui ne peut être que négatif ça c’est la première chose. La seconde chose c’est que c’est vrai qu’on s’interroge sur le fait que dans le cadre du match contre Montpellier, on ait eu de telles accusations qui ont été proférées au beau milieu d’un match. C’est vrai qu’on s’interroge sur cette façon de faire, on se demande pourquoi ? Qu’est-ce qui a motivé une personne à prendre le micro et à porter de telles accusations ? Est-ce que c’était spontané ? Est-ce que ça ne l’était pas ? Tout ça sera étudié dans le cadre de l’enquête probablement. On a aussi dans le communiqué du 23 Mars, qui a été publié sur Twitter, des propos qui sont un petit peu surprenants où on nous parle de salaires qualifiés d’astronomiques, du joueur qui provoquerait la perte d’emplois au bas de l’échelle. On ne comprend pas bien quel est le lien entre le salaire du footballeur, la perte d’emploi d’autres personnes, les comportements racistes. On ne voit pas bien où on veut en venir en réalité donc c’est d’autant plus important. C’est aussi ce qui a motivé le dépôt de plainte, qu’on comprenne un petit peu ce qu’il s’est passé au fond et les raisons qui ont amené à toutes ces accusations. »

 

Retranscription Girondins4Ever