Romain Molina : « C’est très, très rare, que la DNCG de la FFF se mouille pour les gros clubs. Très, très, très rare »

Screen Florian Sabathier

Dans sa dernière vidéo, Romain Molina a fait le tour des clubs français, notamment en ce qui concerne les rachats et les passages devant la DNCG. Evidemment, il s’est arrêté sur les Girondins de Bordeaux, se montrant rassurant pour mardi.

« Bordeaux va passer en appel. On va être très honnête, l’appel est à la FFF, pas la DNCG de la Ligue de Football Professionnel… C’est très, très rare, que la DNCG de la FFF se mouille pour les gros clubs. Très, très, très rare. Donc là, c’est toujours aussi exceptionnel dans la communication… On lit ‘selon des sources proches de Gérard Lopez, un accord a été trouvé avec les prêteurs, il va prendre une partie de la dette pour lui’… Encore une fois, les acrobaties de la finance. Même si, quand tu lis les articles, tu vois noté ‘une nouvelle ligne de crédit’, donc tu ne comprends pas trop… Ils vont devoir vendre pour 40 millions. Je veux bien que Sékou Mara soit un très bon jeune joueur, je suis d’accord. Hwang Ui-Jo est un bon joueur, même si je ne crois pas qu’il lui reste beaucoup d’années de contrat (juin 2023, ndlr)… 40 millions d’euros, quand tu as terminé dernier de Ligue 1 ?! Sachant que le Brexit limite les transferts en Angleterre… L’an passé, Bordeaux devait aussi vendre pour 40M€, ce qu’ils n’ont jamais fait, et la DNCG n’a rien dit. Donc est-ce qu’ils vont encore passer par micmac ?! On souhaite à Bordeaux de ne pas tomber, bien évidemment, mais là, il y a eu des gens qui ont essayé de contacter Fortress, qui n’ont pas voulu…. Vous savez, le pire dans cette histoire-là, c’est que Gérard Lopez dit très clairement qu’il va encore faire du pognon. Ça me rend malade en fait.  Quand tu vois Saint-Etienne et Bordeaux, ça fait mal… C’est dur de croire à quelque chose dans le milieu du foot, et dans le milieu journalistique, tu te demandes ce qu’ils font… Tu en as qui font bien le boulot, et… En tout cas, Gérard Lopez veut s’accrocher à tout prix, est-ce que ça passera ou pas… Le seul truc que je peux dire, c’est que la DNCG de la FFF, c’est très rare qu’elle sanctionne un gros club. Cela veut dire que si Bordeaux tombe, cela veut vraiment dire que le dossier n’est pas solide. Maintenant, ce qui est sorti dans la presse, je n’en sais rien de plus. Le seul point dont j’ai connaissance c’est que Fortress veut quand même sauver le club, et derrière dégager Lopez. Ça n’a pas changé. Pour l’anecdote, ils disent qu’ils ont fait un pacte avec le diable : ils l’appellent ‘the devil’. Bref… En tout cas, l’avenir de Gérard Lopez est plus qu’en pointillés ».