La ministre des sports, Amélie Oudea-Castera, réagit à la situation des Girondins de Bordeaux

Les appels de Pierre Hurmic et Alain Anziani ont porté leurs fruits. La ministre des sports, Amélie Oudea-Castera, a publié un communiqué de presse ce mercredi évoquant le sort et le contexte aux Girondins de Bordeaux.

Si elle rappelle que l’Etat ne peut intervenir dans le traitement de ce dossier, elle assure qu’elle sera vigilante au respect des procédures qui vont suivre pour le FCGB. Une déclaration relayée par L’Equipe.

 « Face à la situation difficile et éprouvante des Girondins de Bordeaux, je souhaite adresser mes pensées solidaires à l’ensemble des équipes, salariés, supporters, soutiens et amis du club. Je porte un regard attentif sur le contexte, qui représente un enjeu majeur sur le plan sportif, économique, social et historique pour le territoire et le football national. Mais je tiens à rappeler que l’État n’est pas légitime à intervenir dans le traitement de ce dossier, qui répond à un cadre juridique précis. Je serai vigilante au respect des procédures, confiante dans la faculté des instances sportives et en particulier ici de la Conférence des conciliateurs du CSNOSF de permettre une conciliation, dès sa saisine, dans les plus brefs délais. Cette procédure de conciliation est un préalable à tout éventuel recours contentieux devant les juridictions administratives ».