Sébastien Tarrago : « A un moment, si tu n’as pas d’argent, tu coules, tu coules… Même s’il y a 350 ans d’histoire, tu coules, et malheureusement, cela laisse des gens sur le carreau »

Sur La Chaine L’EquipePierre Hurmic a livré son sentiment sur les mesures à prendre pour sauver les Girondins de Bordeaux. « Quand vous êtes là depuis 140 ans, dans une ville, vous faites partie du patrimoine de la ville. Je ne suis pas persuadé que les gens de la DNCG aient perçu cette sensibilité et cet ancrage territorial. C’est tout un écosystème qui est menacé par une décision que je persiste à qualifier de brutale. Nous avons saisi dès ce matin la ministre des sports pour lui demander de réunir de toute urgence le Comité National Olympique et Sportif pour qu’il revoit cette décision à la lueur de tout un faisceau d’indices, dont je ne suis pas persuadé qu’ils aient été sérieusement prise en compte, débattus, devant la DNCG ».

Ce à quoi le grand reporter, Sébastien Tarrago, a réagi :

« Les propos de Pierre Hurmic, cela dit tout des rapports de ce Monsieur, maire de Bordeaux, avec le sport. Il n’y connait rien, il ne comprend rien. Ce qui est le plus inquiétant, c’est que là c’est même avec le droit des sociétés… A un moment, si tu n’as pas d’argent, tu coules, tu coules… Même s’il y a 350 ans d’histoire, tu coules, et malheureusement, cela laisse des gens sur le carreau. Son discours est totalement à côté de la plaque, mais il l‘était déjà totalement à côté de la plaque l’année dernière quand il a ouvert la porte à Gérard Lopez. Là, pour le coup, je pense que toute l’année je vous ai dit ce que je pensais de ce Monsieur… Il y avait une grande théorie, que lui-même alimentait, que sans lui le club aurait disparu l’année dernière… Je pense que sans lui, le club aurait peut-être trouvé d’autres solutions. Il serait peut-être reparti en Ligue 2, oui, mais il serait peut-être encore vivant aujourd’hui. Oui, il était possiblement la seule solution en Ligue 2, mais à la rigueur, il vaut mieux descendre en Ligue 2, et que le club vive encore, plutôt que de confier les rênes d’un club comme celui-ci à un Monsieur dont on connait le pédigrée, qui coule toutes les boites dans lesquelles il va. Même si je pense que de son côté, lui, n’a aucun souci à continuer à rouler en Porsche ou en Ferrari, puisqu’il fait le nécessaire pour que lui, à titre personnel, au moins ne perde pas d’argent, et peut-être en gagne. Tout le monde le savait, il s’est fait virer de Lille avec des coups de pied dans le derrière, et on a été irresponsable. C’est le football français, les pouvoirs politiques, qui ont été irresponsables. Moi je le sais, et eux ne le savent pas ? C’est une blague…  C’est un prestidigitateur, et on arrive à ce résultat, comme d’habitude ».

Retranscription Girondins4Ever