Alain Giresse : « Le chemin sera long car reconstruire demande plus de temps que détruire »

Photo: Gehad Hamdy / PictureAlliance / Icon Sport

Pour Le Républicain Sud Gironde, Alain Giresse a déploré la baisse de l’attractivité, ces dernières années, des Girondins de Bordeaux. Et cette probable descente en National 3 ne va évidemment pas arranger les choses, bien au contraire.

« Mais bien sûr ! Le club a perdu en attractivité. Il n’attire plus comme par le passé. Il est tellement en déliquescence que pour séduire les jeunes générations, c’est compliqué. Des derbys, on en aura, mais ce ne sera pas ceux auxquels on pensait. Cela m’avait déjà surpris, en 1992, le match de la montée c’est contre Saint-Seurin-sur-l’Isle. Sans faire offense à cette équipe, les Girondins n’avaient rien à voir avec elle. Et pourtant, ils ont dû ferrailler. Aujourd’hui, on est tombés bien bas ! Les calculs ont été mal faits. De très mauvaises décisions ont été prises. Nous allons entrer dans une période terrible ! Ce n’est pas la National 1 ou la National 3 qui vont créer un intérêt. Et le chemin sera long car reconstruire demande plus de temps que détruire […] Franchement, imaginer que les Girondins, qui représentent une place forte du football français et qui sont montés très haut par le passé, arrivent en National 1, voire en National 3 en cas de liquidation judiciaire, c’est terrible ».