Gérard Lopez : « Ce club a un futur, et un futur qui est positif »

Alors que beaucoup de personnes réclamaient à ce qu’il parle, le propriétaire et président des Girondins de Bordeaux, Gérard Lopez, a voulu faire un point sur la situation actuelle du club au scapulaire, qui est à l’instant T en National, et qui devra donc déposer très probablement le bilan dans les jours à venir, son modèle économique ne pouvant survivre à cette division.

« On croit dur comme fer qu’on a un projet qui tient la route, et je vais expliquer pourquoi. Cet endroit fait partie du nouveau projet, c’est un investissement qu’on a fait pour le futur. Ce club a un futur, et un futur qui est positif, qui est nettement plus positif que ce qu’il ne l’était lors du projet de la reprise de l’année passée. Je propose de vous dérouler un agenda pour qu’on évite ce qui a pu être dit à droite et à gauche par manque d’informations. On va passer en revue les demandes qui ont été faites par la DNCG, on va repasser en revue les réponses qui ont été données, les solutions, et qui font que le club a bouclé son budget sans vente pour le reste de la saison.

J’aimerais dire que la base de l’incompréhension, qui habite son écosystème. Lors de la présentation et du passage à la DNCG, on peut être critiquable sur un sujet qui était la couverture de la vente des joueurs, même si on a aujourd’hui des offres clôturables avant même de passer la DNCG ; Seulement ? on a un club à gérer, on ne peut pas se permettre de faire des choses qui ne tiennent pas la route, même dans une situation comme ça. Le montant des ventes dépassera largement ce qui est demandé. On a accepté la critique et la motivation qui a été faite pour la décision, et c’est là où je veux en venir.

Sur les solutions à apporter, le club a travaillé. Le cabinet d’avocats a travaillé aussi sur ce dossier. Les cabinets représentant King Street et Fortress. La dette est désormais découpée en deux, et le club n’est donc plus redevable entièrement.

On a également une conciliation avec le tribunal de Bordeaux qui a eu comme effet une ordonnance émise avant l’appel. Cette ordonnance est très claire sur la capacité du club à couvrir ses besoins de la saison, sans absolument aucune vente.

Il y a donc la surprise de cette décision ».

Retranscription Girondins4Ever