Thomas Jacquemier assure que les Girondins ont répondu à toutes les demandes de la DNCG en seconde instance (détails)

Thomas Jacquemier, le DG des Girondins de Bordeaux, s’est exprimé sur les réclamations de la DNCG concernant le club au scapulaire. Le club maintient avoir répondu à toutes les demandes de la DNCG.

« On s’est appliqué devant la commission d’appel à dérouler l’ensemble des points relevés en première instance, et notamment sur le sujet majeur du financement du club. On est sur un budget de financement de 40M€. Et on est venus précisément ave 100% des ingrédients de ces 40M€. 10M€ d’augmentation de capital réalisés par Gérard, placés sur un compte séquestre. Il y a ensuite deux montants de 8M€ sur lesquels il n’y avait pas non plus de discussions parce qu’il il y a les 8M€ versés par CVC : là-dessus la DNCG n’était pas revenu. Un second montant de 8M€ qui est celui de la monétisation de Tchouaméni qu’on a récupérés dans les accords obtenus au vu de l’appel. On s’est présentés avec la récupération de ces 8M€ pour le club. On est à 10+8+8, 26M€. Il restait donc à fournir des éléments pour préfinancer les ventes, puisque le reste des 14M€ allait se financer par les ventes. Là, on a apporté un accord avec Fortress et King Street sur la mise à disposition à la main du club, d’une ligne obligatoire de 14M€, qui permettait de boucler en totalité le financement d club. Au moment où on se présente devant la DNCG, la commission d’appel, on avait le sentiment plutôt confiant d’avoir bouclé la demande principale qui portait sur le financement et la sécurisation du club. Et on est venu avec un élément nouveau, puisque la Métropole a fait l’effort de consentir un report de loyer pour la saison 2022-2023, jusqu’en 2026, à hauteur de 6M€ ».

Retranscription Girondins4Ever