Pierre Ferracci en remet une couche : « Qu’il n’y ait pas d’ambiguïté, je suis ravi que Bordeaux soit en Ligue 2, mais il faut des sanctions pour les dirigeants qui ne respectent pas les règles »

Pierre Ferracci, le Président du Paris FC, s’était déjà attaqué aux Girondins de Bordeaux ce matin. Il en a remis une couche ce soir avant la rencontre de son équipe face à Sochaux, nuançant cependant ses propos, et visant plus précisément Gérard Lopez.

« En quoi cette réintégration des Girondins me dérange ? Qu’il n’y ait pas d’ambiguïté, je suis ravi que Bordeaux soit en Ligue 2. Il n’y a pas d’ambigüité là-dessus. Je dis qu’à un moment donné il faut des sanctions pour les dirigeants qui ne respectent pas les règles. On peut être en Ligue 2 et ne pas faire de chantage au dépôt de bilan. Il y a des clubs historiques qui sont descendus en National, qui n’en sont pas morts, qui n’ont pas déposé le bilan. Les actionnaires en ont payé le prix. Il ne faut pas faire de chantage à l’emploi non plus, il faut le maintenir à chaque fois qu’on le peut. Là aussi, c’est le rôle des actionnaires. Donc bravo à Bordeaux en Ligue 2, cela fera de beaux matches, y compris pour le Paris FC. Qu’il n’y ait pas de fausse polémique là-dessus parce que je vois immédiatement l’idée de transformer le club des Girondins en martyr, non, il est bien en Ligue 2. Mais il faut aussi qu’à un moment donné ceux qui ne respectent pas les règles, en payent un petit peu le prix, et ce n’est pas simplement la demande de Villefranche… Il y a beaucoup de Présidents qui pensent comme moi […] Il y a trois clubs historiques qui descendent, qui seront des challengers importants. Et avec une dizaine d’équipes qui peuvent prétendre à la montée… Cela va faire un très gros championnat, et c’est tant mieux, la Ligue 2 va s’en porter de façon assez remarquable ».

https://twitter.com/beinsports_FR/status/1554173109216968715?s=20&t=DT0t6SB7nxQ2kocWiq8W7A