Vincent Chaudel : « Il faut bien comprendre que c’est la DNCG qui a contraint Lopez à aller au-delà des paroles et des promesses »

Vincent Chaudel, spécialiste sport business, s’est exprimé dans les colonnes des « Bons Conseils Du Bet » sur la situation des Girondins de Bordeaux. Selon lui, la DNCG a été bénéfique pour le club, car elle a contraint Gérard Lopez à apporter plus de garanties.

« Il faudra reconnaître que Lopez est passé du stade des promesses à celui des actes. La vente de Mara pour plus de 10 millions d’euros et enfin de l’argent sous séquestre, ce qui n’était pas le cas jusque-là, est un tournant dans ce dossier. Ce sont des éléments de nature à rassurer la DNCG […] Il faut bien comprendre que c’est la DNCG qui a contraint Lopez à aller au-delà des paroles et des promesses. C’est quand même un plus pour le club. Cette affaire aura eu le mérite de réveiller certaines conscience, comme celle du maire de la ville qui n’est pas un grand amateur de sport, mais il se rend compte de la nécessité d’avoir un club professionnel dans sa ville […] A l’inverse je pense que ce n’est pas forcément une très bonne nouvelle pour le football en général. Parce que maintenir le Bordeaux de Lopez c’est cautionner et valider un modèle de trading. Beaucoup d’investisseurs viennent pour jouer au poker en quelque sorte ».

Retrouvez d’ailleurs ci-dessous l’intégralité de l’interview de Vincent Chaudel.