Vincent Chaudel : « La DNCG a fait une nouvelle fois la démonstration de son efficacité »

Dans SportPro, Vincent Chaudel, président de l’Observatoire du Sport Business, a expliqué que de voir les Girondins de Bordeaux continuer d’exister dans le paysage du football français, et être finalement en Ligue 2, est une bonne nouvelle. Le consultant donne même cinq raisons de se réjouir de cette décision prise par le Comité Exécutif de la Fédération Française de Football, après une multitude d’étapes administratives.

« Je vais vous donner cinq bonnes raisons de vous réjouir de la réintégration des Girondins de Bordeaux en Ligue 2.

  • D’abord, on va reparler ballon rond, et s’éviter un feuilleton judiciaire comme Luzenac ou Amiens,
  • Ensuite parce que les Girondins c’est 300 salariés qui risquaient tout simplement le chômage en cas de relégation et de dépôt de bilan,
  • Parce que la DNCG a fait une nouvelle fois la démonstration de son efficacité. Sans elle, Fortress et King Street n’auraient jamais accepté de renoncer à 75% de la dette du club. Pareil, sans elle, Gérard Lopez n’aurait pas mis 24 millions d’euros sous séquestre
  • Parce qu’un stade comme le Matmut Atlantique, sans club résident, cela coûte très cher aux collectivités. Ça peut même coûter une réélection à son maire…,
  • Enfin, c’est une bonne nouvelle pour les audiences, et les affluences de Ligue 2″.

https://twitter.com/ChaudelV/status/1554775843515371521?s=20&t=wkjmGSxEqOd3_6Z1DQlI-w