Philippe Fargeon : « Ils ont la chance inouïe d’avoir des gens qui aiment ce club et qui sont derrière ce club. C’est là-dessus qu’il va falloir s’appuyer »

Sur France Bleu Gironde, Philippe Fargeon a évoqué le contexte de la dernière descente en Ligue 2 des Girondins de Bordeaux.

« Ce n’était pas du tout le même contexte puisqu’on est descendu financièrement, donc pas sportivement. Quasiment tous les joueurs sont restés. Si on se remémore les noms des joueurs présents, on avait plusieurs centaines de matches en Ligue 1, que ce soit les Sénac, Dogon, Huard, Rohr qui connaissait le club, deux futurs Champions du Monde Lizarazu et Dugarry qui avaient déjà joué en première division… On est arrivés avec une grosse équipe. Ce qui a fonctionné c’est qu’on a fait tout de suite un stage en forêt noire avec Gernot Rohr, et c’est là qu’on s’est rendu compte qu’on avait une équipe super, exceptionnelle, et qu’il fallait surtout qu’on remonte. Tout est parti de là. Mais on ne peut pas comparer. Les jeunes avaient déjà joué en Ligue 1, c’était des jeunes qui étaient accompagnés autour d’une équipe où il y avait plus de 500 matches en Ligue 1 ».

Est-ce à dire que ce sera impossible de monter aujourd’hui ?

« Je ne dirais pas que c’est impossible parce que ce sont des gagnants, et il y a le public derrière. Il faut trouver un autre angle que celui qu’on avait nous en étant des anciens joueurs qui avons connu des moments de gloire avec ce club, celui de dire aux jeunes ‘regardez ce qu’il y a derrière vous’. C’est presque montrer la vidéo des gens qui, sous 40 degrés, ont défilé pour sauver ce club… S’ils doivent trouver un moment pour se dire qu’il faut remonter à tout prix et faire le maximum, c’est presque de passer cette vidéo en boucle aussi bien pour les jeunes pros que le centre de formation… C’est leur dire qu’ils ont la chance inouïe d’avoir des gens qui aiment ce club et qui sont derrière ce club. C’est là-dessus qu’il va falloir s’appuyer. Vous savez, quand vous êtes supporté comme ça, vous arrivez à faire beaucoup de choses ».

Retranscription Girondins4Ever