Grégory Ursule (Rodez) : « Je suis attaché parce que j’y ai fait ma formation, donc j’ai plutôt un bon avis sur le club. Après, je pense que la règle doit être la même pour tous »

Photo Centre Presse

Sur France Bleu Gironde, Grégory Ursule, manager général du Rodez Aveyron Football, a été invité à réagir au fait que cette saison, en Ligue 2, il y a des équipes comme son prochain adversaire, à savoir les Girondins de Bordeaux, mais également Saint-Etienne.

« Je pense que c’est la beauté de l’aléa sportif. Aujourd’hui, il n’y a pas de ligue fermée dans notre organisation européenne, et je pense que c’est bien. Cela donne un peu plus de valeur au travail que font certains clubs avec un peu moins de moyens comme Ajaccio l’a fait l’année dernière en Ligue 2 pour arriver en Ligue 1. Je pense que c’est le charme et la beauté du championnat de France, que ce soit la Ligue 1 ou la Ligue 2. C’est vrai que pour nous c’est quand même un privilège d’accueillir des adversaires de ce standing. Mais une fois qu’on est sur le terrain, à onze contre onze, la compétition reprend ses droits »

Et quel regard porte-t-il sur le maintien des Girondins en Ligue 1, eux qui avaient été rétrogradés en National 1 ?

« Déjà, le club des Girondins de Bordeaux, c’est un club auquel je suis attaché parce que j’y ai fait ma formation, donc j’ai plutôt un bon avis sur le club. Après, je pense que la règle doit être la même pour tous et aujourd’hui on a pu voir, on peut avoir le ressentiment que ce n’est pas le cas. Mais il y a des instances qui prennent des décisions, et nous on est là pour respecter et affronter les Girondins de Bordeaux sur le terrain, et faire en sorte de donner le maximum pour remporter le match »

Retranscription Girondins4Ever