Hwang Ui-Jo s’éloigne de Nantes, qui a aussi pensé à Alberth Elis

(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Aujourd’hui, Ouest-France fait le point du mercato du FC Nantes. Le club nantais s’est plutôt amoindri avec notamment huit départs pour seulement trois arrivées. La piste la plus chaud en attaque était bien celle menant à l’attaquant des Girondins de Bordeaux, Hwang Ui-Jo, attaquant souhaité par Antoine Kombouaré. Seulement, à force de jouer la montre, le FC Nantes est désormais en passe de laisser filer le joueur. Dans un premier temps, comme le confirme Ouest-France, les Canaris ont souhaité voir si les Girondins n’allaient pas déposer le bilan avant de faire une réelle offre. Seulement, le club anglais de Wolverhampton est arrivé, faisant ressurgir une folle envie d’enfin connaitre la Premier League pour l’international sud-coréen. Il y a quelques jours, l’offre anglaise était cependant encore trop basse pour que les Girondins laissent partir leur joueur, qui n’est finalement… pas dans le groupe pour le déplacement à Rodez. De quoi voir un départ très prochainement ?

« Le FC Nantes, qui a longtemps attendu le sort des Girondins, est aujourd’hui doublé par un club de Premier League, le championnat dont rêve le Coréen et doté de moyens bien supérieurs. C’est aujourd’hui la priorité du joueur, même si la présence de Mogi Bayat, un temps bloquante, n’est plus un obstacle » (Ouest-France)

Ce n’est pas tout. Le club de Waldemar Kita a également pensé à un autre attaquant des Girondins, Alberth Elis. « Autre profil étudié, celui du Bordelais Alberth Élis, auteur de 9 buts l’an passé, mais également resté sans suite ». Probablement le prix, n’est-ce pas ? Lorsque l’on n’est pas capable de mettre 6-7 millions d’euros pour le meilleur buteur bordelais la saison dernière, comment en mettre 13 sur le deuxième meilleur buteur du même club ?!