[J3] Les Tops-Flops Girondins4Ever de Bordeaux-Niort

(Photo by Franco Arland/Icon Sport)

Après les notes, voici les Tops-Flops Girondins4Ever après la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et les Chamois Niortais, comptant pour la 2ème journée de Ligue 2.

Les Tops

Junior Mwanga (6.5/10) : L’on va vite être confronté à un « bon problème » car Junior Mwanga fait incontestablement partie des joueurs qui répondent présents brillamment en ce début de saison. L’on pense à un bon problème car il s’agit évidemment du poste de Yoann Barbet, qui va incontestablement faire d’aussi bonnes prestations que le jeune bordelais. Avec des airs du très bon Kodjo Afanou, il s’applique dans la relance, et surtout est infranchissable dans le un contre un, que cela soit au sol ou dans les airs. Il s’agit vraiment d’une très belle surprise.

Stian Gregersen (6/10) : Là aussi, si le mercato n’est pas terminé et que l’on peut imaginer un départ d’ici le 1er septembre, cela ne semble absolument pas impacter Stian Gregersen, qui est l’un des plus réguliers depuis le début de saison également. L’international norvégien est un rock, costaud et dur sur l’homme, et toujours serein. Il est le parfait accompagnateur des jeunes qui sont sur ses côtés. Avec lui, Junior Mwanga ou Yoann Barbet, la défense centrale est vraiment de qualité. Les trois clean-sheets en trois matches en sont la preuve.

Dilane Bakwa (6/10) : Dilane Bakwa est sur un nuage depuis le début de saison, prouvant évidemment qu’il a le niveau pour le monde professionnel, mais encore fallait-il qu’il ait la confiance de ses coaches, et surtout sa chance. Applaudi lors de son passage devant le Virage Sud lorsqu’il fut remplacé, le jeune bordelais symbolise à merveille le renouveau : de l’identité bordelaise, de la jeunesse qui ose, et qui est décisive. Ce ne sera pas pour cette fois même s’il aurait pu/dû être impliqué sur le second but bordelais, inscrit par Alberth Elis, mais illogiquement refusé au final.

(Photo by Franco Arland/Icon Sport)

Les Flops

Josh Maja (4/10) : On aurait pu en mettre quelques-uns – notamment par rapport à nos notes – comme Fransérgio ou Tom Lacoux, mais l’on va paradoxalement retenir celui qui a été décisif par la passe : Josh Maja. S’il nous a semblé courir un peu plus que lors des deux premiers matches, il manque à notre sens et d’un œil probablement extérieur, d’un peu de don de soi. Mais l’on a bien conscience qu’il doit encaisser sa préparation, retrouver un temps de jeu sur 90 minutes régulièrement, ne plus être trop esseulé devant, et avoir la certitude qu’il ne sera pas encore prêté d’ici la fin du mercato. Seulement, peut-être qu’en ne marquant pas, les Girondins choisiront aussi de recruter quelqu’un à sa place, ou de positionner Alberth Elis qui n’est pas encore parti… En fait, on attend plus de lui de par son statut, mais l’on a pleinement conscience qu’il a encore, et pour l’instant, des circonstances atténuantes. Les supporters ne s’y trompent pas, à l’image de ceux du Virage Sud qui l’ont applaudi à sa sortie.