Waldemar Kita : « Antoine voulait Hwang, mais Hwang ne voulait pas venir, il voulait l’étranger »

En conférence de presse après le match de son équipe ce week-end, l’entraîneur du FC Nantes, Antoine Kombouaré, a un peu mis la pression à son Président, Waldemar Kita, concernant le mercato. Le coach espère se renforcer dans les prochains jours et le Président lui a répondu aujourd’hui dans les colonnes de l’Equipe. Antoine Kombouaré ne l’a jamais caché : il avait une priorité pour renforcer son attaque cette saison : Hwang Ui-Jo. Mais il semblerait bien que cette piste ne soit plus du tout d’actualité. C’est Waldemar Kita qui l’a confirmé lors de cette entretien avec le quotidien sportif. Voici ce qu’il a déclaré sur l’attaquant des Girondins de Bordeaux.

Un offensif, un milieu et peut-être un arrière droit. Mais attention, ce n’est pas moi qui fais l’équipe et qui décide ça tout seul. Je suis en coordination complète avec Antoine. On s’est mis d’accord. On verra ce qu’on arrive à faire. On ne peut pas non plus amener un joueur par la force. Antoine l’a dit, il voulait Hwang (Bordeaux) mais Hwang ne voulait pas venir, il voulait l’étranger. Quand un joueur ne veut pas, tu fais comment ?

Est-ce que Brest va se retrouver dans la même situation que Nantes alors qu’ils ont encore augmenté leur offre récemment ? Est-ce que Hwang Ui-Jo va prendre la direction de la Premier League ? Nous le saurons certainement dans les prochaines heures…

 

https://twitter.com/EmeryTaisne/status/1559181425483849728