Clément Carpentier s’explique sur la situation de Hwang Ui-jo et fait un point sur le mercato bordelais

Invité dans la matinale de France Bleu Gironde pour parler de l’actualité des Girondins de Bordeaux, Clément Carpentier, journaliste pour 20 Minutes s’est exprimé sur la situation de Hwang Ui-jo aux Girondins.

 

« A la lecture de certaines réactions sur les réseaux sociaux de supporters bordelais, depuis quelques jours c’est la mode, il faut s’en prendre à l’attaquant coréen des Marine et Blanc. Pourquoi ? Tout simplement parce que pour beaucoup, son non-départ du club bloquerait aujourd’hui le mercato des bordelais. En effet ce n’est pas faux puisque les Girondins doivent vendre avant d’acheter vous le savez, mais il n’est absolument pas le seul dans ce cas. La petite différence pour Ui-jo Hwang c’est que le club a déjà accepté deux offres pour lui : une de Nottingham Forest et une autre de Brest. Les bretons ont même augmenté celle-ci Dimanche dernier en proposant 4 millions d’euros + 1 million de bonus pour être au niveau du club anglais. Problème, le joueur et son entourage préfèreraient aujourd’hui rejoindre un autre club de Premier League, Wolverhampton, pour des raisons financières. Sauf que les Wolves ne proposent que 3 millions d’euros à Bordeaux. C’est donc tout simplement un bras de fer entre l’attaquant et le club bordelais, rien d’exceptionnel, mais pas du goût de certains supporters.« 

 

Est-ce que d’autres joueurs pourraient quitter le club avant le coréen ?

 

« Ce n’est pas forcément la tendance aujourd’hui. Par exemple, cela ne devrait pas bouger pour le milieu de terrain camerounais Junior Onana d’ici la fin de la semaine, selon nos informations. Le loft a lui perdu un de ses membres en début de semaine, Mbaye Niang, qui a signé à Auxerre. Mais pour les autres ça reste à l’instant T assez calme en raison de cette situation. Le club est donc parti une nouvelle fois pour ne pas aligner de recrues lors du prochain match face à Grenoble lundi soir. »

 

Retranscription Girondins4Ever