Nicolas Le Gardien : « Le club est beaucoup mieux. Après, ce qu’il oublie un petit peu c’est que cette saison, le club reste quand même avec un gros déficit d’exploitation »

Sur TV7, le journaliste Sud Ouest, Nicolas Le Gardien, a répondu à la question de savoir si la situation des Girondins de Bordeaux était réellement bien « topissime », comme l’a avancé Gérard Lopez.

« Le club n’est pas encore sorti d’affaire, mais il est beaucoup mieux si on reprend la dernière fois où il avait mis la veste de survêtement, c’est-à-dire le passage en appel devant la DNCG, qui avait confirmé la rétrogradation en N1… Le club était vraiment mal. Depuis, il y a eu effectivement un abandon de plus de la moitié de la dette par King Street et Fortress, et il y a eu durant cet été un allégement de la masse salariale qui va compter dans l’avenir du club et dans la progression du club. Après, ce qu’il oublie un petit peu c’est que cette saison, le club reste quand même avec un gros déficit d’exploitation, qui sera comblé par les indemnités de transferts, par le parachute des droits tv… Il sera un petit peu aggravé entre guillemets par l’argent qui a dû être dépensé pour la résiliation de certains contrats, avec peut-être aussi Laurent Koscielny qui est en négociations pour quitter définitivement le club, donc ça se rajoutera… Après, de l’argent avait été provisionné, les fameux 14 millions d’euros que Joga Bonito avaient mis sur un compte séquestre, pour assurer ces éventuelles dépenses en plus du budget qui avait été programmé si ce n’était pas couvert…Le club est dans un largement meilleur état effectivement qu’il ne l’était le 15 juillet, ça c’est sûr, mais il n’est pas encore complètement sorti d’affaire. Il faudra sans doute encore l’été prochain, un an et demi, pour espérer vraiment revenir à un cercle vertueux ».

Retranscription Girondins4Ever