Rodolfo Landim (Président Flamengo) : « Paulo Sousa voulait que les joueurs s’adaptent à ce qu’il proposait, ça n’a pas marché »

Sur ESPN, le Président de Flamengo, Rodolfo Landim, s’est exprimé sur le passage de Paulo Sousa dans son club, qui a été remercié quelques semaines après son arrivée. Vous allez voir qu’à travers ses propos, vous allez reconnaitre parfaitement ce que les Girondins de Bordeaux ont vécu avec le coach portugais… C’est à se demander comment les clubs peuvent encore reproduire la même erreur, encore et encore…

« Des corrections de trajectoire ont dû être effectuées. Une évaluation était nécessaire. Il est toujours difficile, lorsque l’on met en place un processus, de savoir si le travail va reprendre avec d’autres personnes en amont. C’est compliqué. Il avait tout pour s’arranger. Mais les résultats ne sont pas venus. Lorsque cela ne se produit pas, vous devez changer de cap. Et cela a été fait. Paulo Sousa voulait que les joueurs s’adaptent à ce qu’il proposait pour le match. Je ne sais pas, ça a fini par ne pas marcher… Ils n’avaient pas réussi à s’assimiler ce qu’il demandait. Paulo avait ses convictions. Pour moi, j’ai pu voir qu’il avait un schéma de jeu, qu’il a mis en place, il a compris que c’était lui. Il voulait que les joueurs s’adaptent à ce qu’il proposait pour le match.  On a vu que le positionnement par ici, les changements de joueurs, même la difficulté pour les joueurs à comprendre. Ils n’avaient pas réussi à s’assimiler. Il y a eu toute une période d’adaptation, la vérité est que cela n’a pas fonctionné. Les matchs où nous avons eu la meilleure performance en Libertadores, nous avions moins de changements par rapport à notre façon historique de jouer. Malgré cela, c’est une personne qui a beaucoup d’expérience en tant que joueur, un gagnant, qui a quitté le football et est allé étudier. L’équipe qu’il avait à ses côtés était formée de personnes ayant un très bon niveau d’éducation ».

Depuis, l’entraîneur Dorival est arrivé et a effectué une série d’invincibilité de 14 matchs…