D33/Girondinfos : « Bordeaux avait une autre piste de gardien expérimenté donc soit on allait dans ce sens, soit on continuait avec Gaëtan Poussin »

Crédit photo : Florian Sabathier

Dans un bilan du mercato estival des Girondins de Bordeaux, D33/Girondinfos, source bien informée sur le club, est revenu sur la non-venue de Jonas Lössl, ainsi que le rôle de numéro 1 désormais de Gaëtan Poussin.

« Ce qui était voulu à la base, c’était que Gaëtan Poussin soit écarté du groupe, et de prendre un gardien expérimenté avec en numéro 2 le gardien polonais, qui d’ailleurs s’acclimate de façon plutôt positive. Ça a été compliqué au début et c’est normal, c’est un changement de pays, etc… Ce gardien aussi progresse. A la base, oui, Gaëtan Poussin était écarté du groupe pour faire la place à Jonas Lössl. Il aurait été surement transféré. Ça, c’était la vision des dirigeants à la base. Vous connaissez la suite, on n’a pas pu recruter tout de suite, on a remis Poussin en numéro 1 en lui disant ‘à toi de jouer, tu as deux-trois matches, montre ce que tu sais faire, et si ça ne fonctionne pas on a déjà une solution pour te remplacer’. Les premiers matches ont été compliqués, avec une cagade et une sortie un peu hasardeuse. Mais au final, cet épisode a été salvateur puisque le joueur s’est relevé de ça, et a décidé de se prendre en main. Il n’avait pas le choix : soit il faisait des prestations largement au-dessus, soit il partait. Il s’est remis au travail, il a fait ce qu’il fallait. Il faut savoir quand même que c’est un joueur extrêmement important au sein de l’effectif, l’un des plus âgés du centre de formation qui est titulaire. Quand Lössl a été retenu par son club, il fallait faire un choix. Bordeaux avait une autre piste de gardien expérimenté donc soit on allait dans ce sens, soit on continuait avec Gaëtan Poussin. Clairement, ses prestations du début de saison nous font dire qu’il faut l’essayer sur une partie de saison. On va voir sur les six prochains mois s’il est au niveau qu’on l’attend. Aujourd’hui, il mérite pleinement sa prolongation et qu’on l’essaye en Ligue 2 […] La concurrence est partout dans le football. Keylor Navas a Donnarumma dans les pattes… Oui Gaëtan Poussin adore les Girondins de Bordeaux et fera tout ce qu’il faut pour faire monter les Girondins de Bordeaux, personne ne peut reprocher ça à Gaëtan Poussin. Il a Bordeaux dans les veines. Malgré tout, si demain ses prestations ne sont pas au niveau, il sait qu’un club comme Bordeaux le mettra en concurrence ».

Gaëtan Poussin a également prolongé de deux saisons son contrat.

« Quand vous négociez une prolongation, vous devez jouer sur les années. Si vous négociez un contrat à la baisse, forcément, vous allez aller plus loin dans les années. Si vous négociez à la hausse, vous allez un peu diminuer les années. En gros, s’il avait gardé son salaire, il n’aurait signé qu’un an de plus. En diminuant son contrat, on lui fait deux ans de plus ».

Selon D33, Gaëtan Poussin, l’année dernière, n’était pas dans les meilleures dispositions.

« Il faut aussi comprendre que Gaëtan Poussin, l’année dernière, n’était pas dans les meilleures dispositions. La concurrence n’était pas saine. C’était compliqué. A un moment donné, quand plein de choses se passent au sein d’un groupe, la concurrence est parfois difficile. Quand vous ne sentez pas forcément une confiance débordante, c’est là où quand vous allez chercher un ballon, vous y aller un peu en reculant… On verra, mais ne jetons pas la pierre cette année à Gaëtan Poussin ».