Yon Ecenarro : « Tu discutes avec n’importe quel supporter, de 7 à 77 ans, il est tombé en amour total avec cette équipe »

Sur France Bleu Gironde, Yon Ecenarro, consultant pour la radio, est revenu sur l’ambiance au stade Charléty, pour la rencontre entre le Paris FC et les Girondins de Bordeaux (1-3).

« Honnêtement, c’était le feu. Après, il faut savoir que Charléty, c’est souvent vide, donc comme nos supporters se déplacent… C’est une réalité, c’est tout sauf un stade de foot, c’est un stade d’athlé… Il y a un petit groupe de supporters mais hélas pour eux, ils vont tous au PSG, et pas trop au PFC… C’était magique au niveau de l’ambiance en tout cas. C’est l’une des rares fois où c’est aussi flagrant, avec Rodez au début de saison, alors que la moitié était en-dehors du stade… On entendait plus les supporters bordelais que les supporters adverses ».

Puis il est revenu sur le début de saison bordelais.

« Bien sûr qu’on ne peut que l’aimer quand on voit ce que les joueurs donnent sur le terrain. Il y tout en fait, tous les ingrédients pour faire vibrer les supporters. Il y a l’abnégation, le talent, une certaine insouciance, il n’y a pas faux pas en conf’ de presse ou ailleurs. Tu as juste l’impression d’avoir un groupe heureux de vivre ensemble, et ça, ça fait quelques années qu’on ne l’a pas connu. Quand tu vois comment ils se dépouillent sur le terrain et en plus ils gagnent des matches, ils font cinq clean-sheets sur sept matches… Tu as envie d’aller avec eux à la guerre… C’est unanime. Tu discutes avec n’importe quel supporter, de 7 à 77 ans, il est tombé en amour total avec cette équipe ».

Retranscription Girondins4Ever