Yon Ecenarro : « On va pouvoir juger en plus dans un gros match, contre Saint-Etienne, ce qu’ils ont dans le ventre et dans les jambes. Je partirais sur un 4-4-2 losange »

Sur France Bleu Gironde, Yon Ecenarro, consultant pour la radio, a répondu à la question de savoir qui changer dans l’effectif des Girondins de Bordeaux, pour la rencontre face à Saint-Etienne samedi.

« Je ferais rentrer Vital N’Simba et Yoann Barbet, ce dernier remplaçant Stian Gregersen suspendu. En plus, ce sont deux joueurs qui sont là depuis début juillet avec le groupe, Yoann Barbet était même le capitaine. Je ne ferais débuter que ces deux-là, puisqu’on a des certitudes avec une partie de l’équipe, mais il faut rapidement que ces deux joueurs-là qui sont avec le groupe depuis le début, prennent le rythme et pour ça il faut jouer. C’est bien les entrainements, mais il faut jouer des matches. On va pouvoir juger en plus dans un gros match, contre Saint-Etienne, ce qu’ils ont dans le ventre et dans les jambes. Je pense qu’il va s’orienter plutôt sur un 4-4-2, et je partirais sur un 4-4-2 losange. Poussin, N’Simba, Barbet, Mwanga et Bokélé. Je mettrais Tom Lacoux à la pointe basse du losange, à droite Fransérgio, à gauche Danylo Ignatenko, et en pointe haute – presque en soutien des attaquants – soit Dilane Bakwa avec Alberth Elis et Josh Maja devant, soit Logan Delaurier-Chaubet avec Dilane Bakwa et Josh Maja. Logan Delaurier-Chaubet nous avait dit que numéro 10 était son poste de prédilection… Tout le recrutement qui a été fait va être pour jouer en 4-4-2, ou à trois derrière, et cinq au milieu avec deux pistons. Je pense qu’il faut vite commencer comme ça, quitte à ce qu’il y ait des approximations et que ce ne soit pas parfait. Il va falloir accepter ça, même pour les nouvelles recrues car ce n’est pas facile de rentrer dans un groupe qui avance. Mais il ne faut pas se leurrer, N’Simba et Barbet notamment, sont là pour être à la base titulaires, même s’il faut qu’ils fassent le job ! Et les autres, je pense qu’il faut les intégrer petit à petit… Cela peut commencer par des 20-30 minutes, et avec David Guion, c’est souvent à la 70ème qu’il y a les changements, donc on va plutôt dire 20 minutes (rires) […] Autre possibilité, s’il y a Issouf Sissokho de retour, on pourrait le mettre sur ce match à la place de Fransérgio pour densifier encore plus le milieu de terrain. Et lui, il est aussi capable de se projeter. Mais au final, on n’est pas très fournis au milieu de terrain, il ne faut pas qu’il y ait de la casse ».

En tout cas, tout le monde sait que l’idée première de David Guion est d’évoluer en 4-4-2.

« L’entraineur a recruté en fonction, pour jouer en 4-4-2. Il n’a pas dit si c’était un 4-4-2 à plat ou un 4-4-2 losange, mais je trouve que le 4-4-2 losange est une transition assez proche du 4-3-3. Tu ne passes pas de cinq en défense à quatre en attaque… C’est une transition douce, avec deux attaquants et un autre plutôt en neuf et demi ».

Retranscription Girondins4Ever

https://twitter.com/Ligue2BKT/status/1566728773407576064?s=20&t=_OYYHx8AIGcLLuycyjoieQ