Yoann Barbet : « J’ai refusé des offres plus intéressantes. Mais c’est le cœur qui a parlé. C’est un rêve de gosse »

Yoann Barbet est passé en conférence de presse. Le défenseur central des Girondins de Bordeaux a dit sa fierté de jouer pour son club de cœur.

« Je suis soulagé, déjà, de pouvoir enfin jouer. Ça a été long, mais ça y est, on touche au but. Je suis excité et j’ai vraiment hâte d’être à samedi. Si j’ai douté ? Franchement non. L’avantage qu’on avait avec Vital (N’Simba), c’est qu’on était des joueurs libres, donc il n’y avait pas cette deadline de vraiment signer avant le premier septembre. Bien sûr, on voulait absolument signer avant parce qu’on n’avait pas prévu de pouvoir jouer aussi tard, mais j’étais moins inquiet que si j’étais sous contrat, que ça avait été un prêt, ou autre. Non, il n’y a jamais eu la tentation d’autre chose. Une fois que j’ai choisi les Girondins, j’ai eu beaucoup de sollicitations, mais dans ma tête c’était clair. Quand j’ai eu l’opportunité de venir, que cela prenne un mois, deux mois, trois… Je savais que dans tous les cas, j’allais rester jusqu’au bout »

Puis il expliqua ce que ça lui faisait de porter ce maillot.

« Ça fait bizarre, ça fait plaisir, c’est beaucoup de fierté. J’ai raté la dernière marche ici au club il y a neuf ans, je n’ai pas signé professionnel. C’est vrai que ça a toujours été un objectif de revenir au club. Je n’avais pas forcément prévu de revenir au club en Ligue 2, mais une fois que j’ai eu la sollicitation du club, je n’ai pas cherché longtemps à comprendre, et j’ai refusé des offres plus intéressantes. Mais c’est le cœur qui a parlé. C’est un rêve de gosse. A partir du moment où j’ai eu l’opportunité, je n’ai pas réfléchi ».

Retranscription Girondins4Ever