Patrice Ferri : « Il y a toute cette gestion qui ne se fait pas avec des gamins de 20 ans, mais de l’expérience. La solution c’est l’alchimie »

(Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Sur beIN Sports, le consultant et commentateur, Patrice Ferri, est revenu sur le carton rouge reçu par Quevilly-Rouen face aux Girondins de Bordeaux.

« Le bordelais a voulu intervenir pour jouer ce ballon de la tête, et il y a eu cette espèce de tentative de récupération… Mais c’est une semelle à hauteur du visage. Ça ne peut pas ne pas se siffler. Non seulement il n’intercepte pas le ballon, mais en plus il est en retard. Vous vous rendez compte… Quoi qu’il en soit, même s’il ne le voit pas arriver, un joueur qui saute et qui met le pied à hauteur du visage de son adversaire… Qu’il le voit ou qu’il ne le voit pas… Déjà, il doit essayer d’imaginer avoir le bon timing parce qu’il est en retard. Pour moi, il y a carton rouge. Il doit plutôt essayer de jouer le ballon de la tête, plutôt que d’essayer d’aller le chercher au pied ».

Le consultant et ancien joueur de foot a parlé de l’importance de l’expérience qu’il faudra amener aux jeunes joueurs bordelais.

« Il faut beaucoup de jeunesse parce que les matches ont beaucoup d’intensité en Ligue 2, avec de la bagarre, parce que les clubs sont proches les uns des autres. Mais au final, Troyes et Toulouse sont montés avec une équipe expérimentée. Oui, sur des phases de championnat la jeunesse est précieuse, mais pas sur tous un championnat. L’expérience est importante dans les moments de moins bien, dans les moments de doute, dans les moments de fatigue… Il y a toute cette gestion qui ne se fait pas avec des gamins de 20 ans, mais de l’expérience. La solution c’est l’alchimie, l’équilibre la jeunesse et les joueurs expérimentés ».

Retranscription Girondins4Ever

Image