Gaëtan Poussin : « Quand il y a du monde, quand ça pousse, on fait toujours plus, c’est humain »

Le portier des Girondins de Bordeaux, Gaëtan Poussin, est revenu sur les quatre matches disputés en douze jours par son équipe.

« C’était dur à gérer au niveau de l’émotion et du physique, il y avait beaucoup de joueurs qui n’avaient jamais fait ça. Grenoble, c’était avant tout l’état d’esprit qui était à mettre en avant sur ce match-là. Guingamp, c’était le premier gros test, et ça nous a peut-être un peu envahi sur le match. La chance qu’on a eue, c’est qu’on rejouait dès le mardi, qui plus est à domicile, et on voulait absolument faire voir notre vrai visage. J’ai parlé aux gars dans le vestiaire et je leur ai dit que, par expérience, comme cela faisait longtemps que j’étais ici, que cela faisait très longtemps que je n’avais pas vu autant de monde à Bordeaux un mardi soir… On a gagné ce match avec un état d’esprit exceptionnel, et surtout un plan de jeu qui a été respecté à la lettre. Quand il y a du monde, quand ça pousse, on fait toujours plus, c’est humain. Il y a la communion après le match, la communion, la transmission d’émotions… C’est ce qui est magique dans le football […] Ces quatre matches-là nous montrent à tous, et ils confirment notre état d’esprit et ce qu’on s’était dit depuis le début : on est jeunes, mais on a des qualités et aujourd’hui on les montre sur le terrain ».

Retranscription Girondins4Ever