Bernard Joannin : « Son transfert à Bordeaux était une bonne chose pour Badji et pour le club. Le fil était cassé »

Bernard Joannin, le Président d’Amiens, est revenu sur le transfert d’Aliou Badji aux Girondins de Bordeaux cet été.

 « Les joueurs que j’ai vendus ont été au plus haut niveau. Les attaquants que l’on a vendus sont partis en Ligue 1, en Bundesliga ou en Premier League. La seule chose qu’on peut me dire, c’est ‘pourquoi avez-vous vendu Aliou Badji à un concurrent ?’. Ça, c’est une bonne question. Je vais vous le dire. Je pense que c’était une bonne chose pour Badji et pour le club. Le fil était cassé. Et dans ces moments-là, il faut savoir être au-dessus de la mêlée, il faut savoir être beau joueur. En plus, on a fait un très bon transfert. Je suis persuadé que le joueur que nous avons pris pour le remplacer, qui au passage est un joueur de très haut niveau, Papiss Cissé… Il a quand même marqué 44 buts à Newcastle en Premier League. Vous me direz qu’il a 37 ans… Je vous invite à danser la lambada avec lui, vous allez voir qu’il a plutôt 28 ans que 37 ans… C’est incroyable l’hygiène de vie qu’il a, et le physique qu’il a. Il va nous apporter l’expérience. Je crois beaucoup en ce joueur, et j’ai pris cette décision par rapport à ça ».

Le coach amiénois, Philippe Hinschberger, s’est également positionné sur ce départ vers la Gironde.

« Notre meilleur buteur de l’année dernière vient de nous quitter, donc laissez-nous juste un petit peu de temps pour nous retourner. Nous avons pris Papiss Cissé pour le remplacer, même s’il a dix ans de plus que lui, mais vous verrez comme moi qu’il a gardé une très belle agilité, une pointe de vitesse et beaucoup de mouvement. Il a connu les hauts championnats européens, donc il va nous amener aussi toute son expérience et sera un guide aussi pour nos jeunes joueurs, parce qu’il a un état d’esprit extraordinaire […] Je reste sur ma position, Badji et Tolu, ce n’est pas complémentaire du tout. Et Tolu seul devant avec du monde autour, on l’a essayé, ça ne marche pas très bien. Un garçon habile techniquement, qui va conserver les ballons, décrocher dans les bonnes zones pour libérer l’autre et qu’il prenne de l’espace, ça peut être très intéressant. »