Christophe Monzie : « On a l’impression que c’est un garçon qui ne doute pas, qui est bien dans sa tête, et ça c’est un atout important »

Sur ARLChristophe Monzie s’est exprimé sur la rencontre à venir entre Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux.

« Je pense qu’il y a deux grilles sur ce match contre Saint-Etienne. Il y a la façon dont gérer Krasso et les mouvements offensifs de cette équipe, et la seconde grille c’est comment va fonctionner ce Bordeaux new-look avec cette défense recomposée. On pense que Yoann Barbet devrait jouer aux côtés de Junior Mwanga, mais David Guion a aussi dit qu’il y avait d’autres possibilités comme faire jouer Malcom Bokélé dans l’axe et faire jouer un autre latéral… C’est une des questions que je me pose, parce que ce sera un onze différent. Je n’ai pas dit que c’était un onze moins fort, je n’aime pas dit que c’était un onze plus imparfait que celui qu’on a vu jusqu’ici, mais il y aura forcément des complémentarités différentes avec ceux qui vont démarrer la rencontre ».

Pour le journaliste, Yoann Barbet, passé en conférence de presse, sera prêt pour sa grande première.

« Il est opérationnel, impatient et lucide. Il est prêt, il n’y a pas de souci de ce côté-là. Reste à savoir comment vont se passer les premiers contacts, mais je pense qu’il va apporter une grosse expérience. Et puis la solidité mentale également parce que c’est important d’avoir des joueurs comme lui. Le championnat est long, il faut des joueurs qui tiennent la route, et je pense qu’il n’y a pas mieux que le championnat anglais – lui qui a passé plusieurs saisons dans le championnat anglais – pour relever un tel défi. Je le sens parfaitement prêt, et il va avoir face à lui un sacré client. Mais rien ne lui fait peur. On a l’impression que c’est un garçon qui ne doute pas, qui est bien dans sa tête, et ça c’est un atout important je pense. Même si d’une manière générale, dans cette équipe on n’a pas trouvé de maillon faible pour l’instant, mais que des garçons qui ont donné la pleine mesure d’eux-mêmes et qui étaient très bien. Il y avait Josh Maja qui doutait un petit peu dans les premiers matches, et cela va beaucoup mieux depuis deux rencontres. Depuis qu’il est rassuré sur son avenir, on l’a vu beaucoup plus efficace contre Quevilly-Rouen et au Paris FC samedi dernier ».

Retranscription Girondins4Ever