Clément Carpentier : « Les objectifs ont aussi été revus à la baisse avec la situation du club, même si ce dernier espère encore rester dans le haut du tableau de la D1 féminine »

Clément Carpentier, sur France Bleu Gironde, s’est exprimé sur la reprise des féminines des Girondins de Bordeaux, qui s’effectuera ce week-end avec la rencontre de la première journée de D1 face au Havre.

« Un peu comme tout le monde au club, elles aussi ont cru disparaitre cet été, ce qui aurait été encore plus rageant car s’il y avait bien quelque chose qui allait au club ces dernières saisons, c’est bien l’équipe féminine des Girondins de Bordeaux. Mais elles seront bien là samedi sur la pelouse du stade Sainte-Germaine à partir de 14h30 pour affronter Le Havre. Ce sont des FCGB Women new-look puisqu’il y a eu pas mal de changements pendant l’intersaison, et il a fallu réduire la voilure une nouvelle fois avec les problèmes financiers du club. Le budget est repassé sous la barre des 2 millions d’euros. Si Patrice Lair sera toujours l’entraineur de cette équipe cette saison, le directeur technique Francisco Fardilha a quitté le navire, et il n’a pas été remplacé. Presque toutes les cadres ont quitté le club cet été : Périsset, Bilbault, Jaurena, Lavogez ou encore Snoeijs. Seulement trois recrues ont rejoint le club, faute de moyens. Aujourd’hui, l’équipe est seulement composée d’une petite quinzaine d’éléments confirmés, et complétée par de très jeunes joueuses. Patrice Lair va donc s’appuyer sur les historiques du club ; Thibaud, Lardez ou encore Garbino, en espérant l’émergence de nouvelles joueuses comme Palis ou Dufour. Les objectifs ont aussi été revus à la baisse avec la situation du club, même si ce dernier espère encore rester dans le haut du tableau de la D1 féminine. Il faudra surtout assurer rapidement le maintien et développer toutes ces jeunes joueuses pour rêver de nouveau d’un avenir plus radieux ».

Retranscription Girondins4Ever