Yon Ecenarro : « Ils ont un trident offensif qui jouait jusqu’à présent et qui est intéressant »

Source Onze Mondial

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Yon Ecenarro, consultant pour la radio, a livré ses impressions et ses méfiances concernant l’adversaire des Girondins de Bordeaux, à savoir l’AS Saint-Etienne.

« Ils ont un trident offensif qui jouait jusqu’à présent et qui est intéressant. Evidemment Jean-Philippe Krasso marche sur l’eau depuis le début de saison et met but sur but, il y a Dylan Chambost, il y a Mathieu Cafaro… C’est intéressant je trouve parce que ça joue souvent en 3-4-3, donc avec trois attaquants, ça permute. Mais c’est vrai que ce trident offensif est très, très intéressant. […] J’ai souligné l’attaque parce que c’est quand même la meilleure attaque de Ligue 2 avec Metz et Le Havre qui ont 13 buts. Par contre ils en ont pris 15 mais on ne va rien dire car l’année dernière on en a pris 91 sur la saison. Puis ils ont pris 6 buts contre Le Havre, avec trois cartons rouges dont deux en première mi-temps. Donc le goal-average positif pour Le Havre et négatif pour Sainté se joue sur ce match-là. »

 

Il a ensuite évoqué deux anciens Girondins qui s’affrontaient le week-end dernier, Didier Tholot, coach de Pau et Laurent Batlles à Saint-Etienne :

« C’était particulier, ça nous rappelle des belles pages des Girondins. Laurent Batlles c’est quelqu’un d’humainement, une très belle personne en plus d’être un très bon entraîneur, il a des convictions. J’espère que les dirigeants stéphanois lui laisseront le temps de travailler parce que sa méthodologie ne se fait pas en 2 temps, 3 mouvements. C’est quelqu’un qui est capable de produire du beau jeu. A Saint-Etienne il a été au recrutement, entraîneur adjoint de Galtier à un moment donné, il a été à la réserve, il a été joueur, il a fini sa carrière à Saint-Etienne. Il ne lui manquait que ce poste-là et je pense qu’il va relever le défi. C’est un des entraîneurs les plus aptes pour le faire. »

 

Retranscription Girondins4Ever