Laurent Batlles : « C’était important pour nous ce soir d’avoir un match référence contre une équipe du haut de tableau »

A la fin du match de la rencontre entre l’AS Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux (défaite 2-0 des bordelais), Laurent Batlles, l’entraîneur stéphanois s’est exprimé sur ce résultat.

« C’était important pour nous ce soir d’avoir un match référence contre une équipe du haut de tableau. Ça a été le cas ce soir, j’en suis très heureux pour les joueurs, le staff et les salariés. Je suis content de gagner aussi pour les supporters qui malheureusement n’étaient pas là. On a perdu des points à l’extérieur qu’on récupère à domicile, c’est bien. Avec beaucoup d’humilité, il faut rester à ce niveau d’exigence. […] Il y a eu des choses intéressantes dans le jeu, dans l’envie. Les choses se sont passées comme on le voulait même si on aurait pu éviter quelques pertes de balle. Si on continue comme ça, on sera dans le vrai. Je ne sais pas si on peut parler de certitudes. On essaie de mettre des choses en place, de ressortir le ballon, de créer des mouvements et de la complémentarité. On ne s’enflamme pas, on construit quelque chose. »

 

Il s’est également exprimé sur la prestation de son duo d’attaquants, Jean-Philippe Krasso et Ibrahima Wadji. Est-il satisfait ?

« Bien sûr. Déjà parce qu’Ibrahima a marqué, même si Jean-Philippe aurait également pu trouver le chemin des filets. Ils se sont cherchés à bon escient, ils se sont trouvés dans de bonnes zones et n’ont pas déjoué en forçant cette complicité. Cette complémentarité nous permet d’avoir une autre corde à notre arc. »

Puis il a redit l’importance de sortir de cette zone rouge en championnat :

« C’est toujours important. Sortir de la zone rouge va donner, je l’espère, de la confiance à mon équipe. Avec 3 points de moins, ce n’était pas facile. On verra où on se situera à la fin de la soirée mais quel que soit le classement, on construit sur deux ans avec beaucoup d’humilité. On verra comment les choses évoluent parce qu’on va enchaîner Guingamp puis Sochaux à l’extérieur »